Service client

Photographie animalière

Page d'aperçu

12 conseils pour la photographie animalière

« Laquelle de mes photos est ma préférée ? Celle que je vais prendre demain ». Il s'agit d'une citation d'Imogen Cunningham.

Elle est reconnaissable pour beaucoup de gens. Le photographe vraiment motivé a toujours en tête la prochaine photo qu’il réalisera. Cette photo sera différente, meilleure, plus parlante, plus nette, plus aventureuse et bien d'autres choses encore.

Comme source d’inspiration pour votre prochaine photo animalière, l’équipe de Kamera Express, avec l’aide de quelques photographes, vous donne 12 conseils. Avant que vous ne vous appropriez ces conseils, nous aimerions également vous dire une chose : exercez-vous autant que possible.

Tous les grands photographes le disent : la pratique aide à s'améliorer. Après des essais et des erreurs, il faut malgré tout persévérer, réessayer, et si on échoue on se relève. Alors mettez-vous au travail !

Paramètres de l'appareil photo | Recherche | Perspective | Décor | Solutions créatives | Portraits | Éviter les clichés | Prendre contact | Réfléchir | Se concentrer sur les yeux | Improviser | Environnement


Conseil 1. Choisissez les bons paramètres de l'appareil photo

Tout d’abord, la vitesse de prise de vue est très importante pour photographier les oiseaux. Les oiseaux sont rapides, ce qui signifie que vous devez utiliser une vitesse d'obturation rapide aussi. De cette façon, vous pouvez geler le mouvement. Voulez-vous immortaliser le mouvement ? Choisissez alors une vitesse d'obturation plus lente. Outre la vitesse d'obturation, un système de mise au point automatique rapide est également important.

Si la mise au point de l'appareil photo n'est pas assez rapide, vous aurez des photos floues malgré la vitesse d'obturation élevée. Par conséquent, réglez toujours l'autofocus en mode « continu » et choisissez plusieurs mises au point afin que l'appareil photo continue à suivre l'oiseau lors de son vol ou de ses mouvements. Voulez-vous un arrière-plan paisible ? Choisissez plutôt une grande ouverture. Voici comment on crée un beau bokeh.

Conseil 2. Faites des recherches en ligne et laissez-vous inspirer

Une astuce de Jan-Joost Snijders : « Si vous consultez différents sites web et comptes Instagram, et que vous effectuez des recherches spécifiques (pour des lieux), vous constaterez que vous serez très vite inspiré. 

Mon plus grand héros est David Yarrow. Ses photographies en noir et blanc, dans lesquelles il photographie presque toujours d’un point de vue très bas, me plaisent et me parlent beaucoup. Il sait parfaitement comment capturer la menace et la puissance d'un lion, par exemple, sur ses photos. Regarder ses projets ainsi que ses photos est pour moi quelque chose de très fascinant. J'en apprends beaucoup et surtout cela m'enthousiasme particulièrement. Cela me donne envie de me lancer et de m'y mettre dès que possible ! » Voulez-vous aussi être inspiré ? Rêvez donc avec les images des photographes animaliers que nous mettons en évidence sur notre page Qui suivre.

Conseil 3. Changer de perspective

« Travaillez à la hauteur des yeux (avec un objectif macro ), à la même hauteur (et allongez-vous quand l’animal est couché) ou prenez une photo dans un nichoir (et prenez des photos naturelles d’oiseaux dans leur propre environnement).

En bref : changez de perspective pour ajouter une touche de variation à vos photos. Évitez dès lors de vous habiller avec des vêtements super propres lorsque vous travaillez en extérieur. En effet, vous devez être prêt à prendre des photos horizontales dans l'herbe, au bord de la route ou, dans le pire des cas, dans un fossé (pas trop profond). Vous devez penser comme un animal pour que cela se traduise dans vos photos. Tout pour une belle photo !

Conseil 4. Faites preuve de créativité avec le décor

Soyez créatif avec les fioritures. Vous obtiendrez plus de résultats si vous travaillez avec des éléments non évidents. Par exemple, les animaux domestiques ont souvent l’air cool dans des tenues humaines (généralement des vêtements d’enfants et de tout-petits) que dans des vêtements pour animaux.

Vous pouvez également utiliser des accessoires. Des accessoires, des chapeaux, des fleurs ou autre chose. N'oubliez pas qu'un animal est mobile et perd un accessoire rapidement. Il vous suffit simplement de capturer ce moment et de le faire rapidement. Un conseil : ne choisissez pas des accessoires fragiles et prenez le temps de faire des photos.

Conseil 5. Profitez des moments inattendus

Profitez des moments inattendus. Si quelque chose ne va pas, rappelez-vous : qu'est-ce qui pourrait fonctionner ? C'est comme ça que vous trouverez des solutions créatives.

<pParfois, la réutilisation d'un fond, d'un accessoire ou d'un autre élément est très chouette. La version moins parfaite donne alors un résultat étonnamment cool.

Conseil 6. Faites-en un vrai portrait

Les animaux ressemblent plus aux humains qu'on ne le pense. Si vous photographiez la tête et le cou, vous obtenez un bel effet. L'animal photographié apparaît soudainement comme une personne à part entière.

On voit le caractère et l'expression de la tête de l'animal, comme celles perçues chez les gens. Un chien peut avoir l'air austère alors qu'un autre peut paraître enjoué et attachant.

Conseil 7. Éviter les clichés

Vous les connaissez, ces jolies images standard d'animaux. D'une manière ou d'une autre, les gens pensent que c'est la seule manière de représenter les animaux en photo. Imaginez un animal tel qu'il est.

Visualisez leur caractère et leurs traits uniques et vous obtiendrez une image beaucoup plus intéressante.

Conseil 8. Apprenez à connaître l'animal

Apprenez à connaître l’animal photographié et entrez en contact avec lui. Vous verrez alors ce qu'il aime ou n'aime pas, ce qui le rend enthousiaste ou, au contraire, ce qui l'apaise. Faites-en donc bon usage et tirez-en parti.

Ainsi, vous obtenez des images détendues ou passionnantes. L’authenticité émane de votre appareil.

Conseil 9. Réfléchir

Apprenez et maniez la technique et réalisez que l'art de la vraie photographie se situe dans d'autres domaines. Réfléchissez ! Si vous n'osez pas admettre que vous faites des erreurs, vous devenez aveugle et restez aveugle. Si c'est le cas, vous pourriez tout aussi bien photographier dans le noir. Jetez un regard critique sur votre propre travail et tirez-en des leçons. 

De cette façon, vous continuez à entraîner votre œil photographique. Au plus on s'exerce, au mieux c'est.

Conseil 10. Se concentrer sur les yeux

Concentrez-vous sur les yeux des animaux, de sorte que vous puissiez bien capturer le regard et l’expression de l’animal. Les débutants s'assurent parfois que la mauvaise partie de la photo soit nette. Ils cadrent sur le nez de l'animal. Mais n'oubliez pas les yeux : ils dégagent et font beaucoup. Comme ceux des animaux d'ailleurs ! Assurez-vous qu'ils soient clairs et nets.

Vous pouvez utiliser la mise au point automatique, comme par exemple la mise au point automatique Sony Animal Eye.

Conseil 11. Improviser

Cela vous aidera si vous pensez à l’avance au déroulement de la journée ou du shooting photo. Faites un plan (global). Gardez à l'esprit que les animaux sont imprévisibles. Parfois, vous aurez besoin d'un plan b.

Improvisez si nécessaire. Utilisez le matériel disponible, soyez créatif et voyez comment vous pouvez tout de même obtenir un résultat final irréprochable. 

Cette erreur, ou cette malchance, peuvent faire émerger soudainement un état d’esprit novateur. Un résultat final original.

Conseil 12. Choisissez un fond qui convient

Rappelez-vous qu'il est important de choisir un arrière-plan approprié. Un fond paisible et uniforme est souvent le meilleur choix. À l'inverse, un fond animé peut faire distraction en évinçant le sujet principal.

Pour la photographie d'animaux sauvages, il est bon de montrer l’espace de vie naturel de l’animal. Vous pouvez dès lors prendre la photo plus à distance, afin de bien capturer l'environnement. 

Les possibilités ne manquent pas. Voyez cela comme un jeu. Comment pouvez-vous donner à l'animal une place dans l'ensemble de la photo ?

Vous avez envie d'en voir plus ? Alors consultez les articles ( Animaux sauvages , Photographie d'animaux domestiques , Macro ) ou lisez l’interview de Marsel van Oosten, photographe animalier de l’année.

Page d'aperçu