Service client

Interview William Rutten

Cette interview est tirée de nos archives. Première publication : ...

Interview de William Rutten : des concerts aux portraits

William Rutten est devenu l'un des photographes les plus renommés des Pays-Bas, en raison de ses photos comme de son rôle de membre du jury dans l'émission Het Perfecte Plaatje (RTL4) et de commentateur sur RTL Boulevard. Régulièrement en contact avec des célébrités néerlandaises, il est un vrai insider dans le monde du show biz aux Pays-Bas. Par-dessus tout, c'est un photographe artisanal autodidacte avec un amour quelque peu unilatéral pour les réalisations en noir et blanc.

Débutant sa carrière très jeune par la photographie de concerts, il s'est toutefois vite rendu compte que cette voie ne lui assurerait pas un revenu suffisant. Malgré tout, ces débuts se sont avérés très importants pour sa nouvelle activité en tant que photographe portraitiste. En effet, les concerts lui avaient ouvert un accès direct aux stars sur la scène, à plus forte raison que cela était bien plus simple à l'époque. Cela s'est révélé être une bonne pioche. Ses portraits de stars de la pop photographiés devant un fond neutre ont rencontré un vif succès dans le monde entier.

Trois minutes

Selon ses propres dires, il réalise ses meilleurs portraits en moins de trois minutes. Une compétence qu'il a sans nul doute développée en travaillant en tant que photographe de la pop. En effet, pour les idoles de la pop, une photo représente bien souvent un court arrêt entre loge et scène. « Ces trois minutes passées, les sujets commencent à ressentir le shooting comme du travail, et cela se ressent dans leur expression », explique-t-il. « Évidemment, je travaille presque exclusivement avec des personnes qui doivent poser quasiment tous les jours. Par conséquent, il s'agit déjà effectivement d'un travail pour eux. Et c'est à moi de faire en sorte qu'ils ne le ressentent pas en tant que tel afin que la photo finale ne le reflète pas. »

William souhaite par-dessus éviter de donner à ses sujets une impression d'obligation. « Je fais en sorte qu'ils se sentent à l'aise. Pour moi, un bon portrait raconte avant tout une histoire, ou donne envie de lire l'article qu'il accompagne. Il est en particulier important que les yeux soient expressifs. Les yeux reflètent l'âme de la personne. » D'où son conseil aux portraitistes débutants : ""Faites toujours la mise au point sur les yeux, ou sur l'œil le plus proche de l'objectif. Les yeux sont la partie la plus importante de votre portrait. S'ils ne sont pas nets, le portrait sera raté. »

Qui est William Rutten?

Voorbeeldfoto4

William Rutten (né en 1970) a commencé à photographier à 12 ans, en réalisant des photos d'un concert de Doe Maar. Par la suite, à ce qu'on dit, il aurait discrètement apporté un appareil photo à chaque concert auquel il assistait. À 17 ans, il a décroché sa première mission rémunérée : la réalisation d'une jaquette pour un disque de Het Goede Doel. Il s'est ensuite converti à la réalisation de portraits, bien plus faciles à vendre. Il est devenu le photographe attitré de l'émission pop Countdown sur Veronica. Les portraits qu'il a réalisés des artistes renommés qui participaient à Countdown ont fait le tour du monde. Ils peuvent notamment être admirés dans le magazine américain iconique Rolling Stone, dédié à la musique. « Et cela sans formation en photographie. À l'époque où j'ai débuté, on ne pouvait pas s'instruire grâce à des vidéos sur YouTube. Je me suis formé tout seul. » En 2018, il a sorti le livre PicStory, reprenant ses meilleurs portraits avec une explication sur leur contexte.

Noir et blanc

Si tous les donneurs d'ordre de William lui donnaient carte blanche pour son travail, l'intégralité de son œuvre serait en noir et blanc. « J'adore le noir et blanc. Malheureusement, plus aucun de mes donneurs d'ordre dans le monde des magazines n'en veut. Certains mentionnent même explicitement dans leurs ordres de mission ‘PAS DE NOIR ET BLANC’ », ajoute-t-il en riant. « Alors pour les embêter un peu, j'y ajoute toujours quelques versions en noir et blanc, pour leur montrer à quel point ils ont tort. »

« Le noir et blanc est magnifique, d'une puissance incroyable ! Mon style est dur et contrasté. Il met sans doute beaucoup l'accent sur la confrontation et l'honnêteté. Il est assez drôle que d'autres identifient mon style alors que je n'ai jamais tellement réussi moi-même à me trouver un style particulier. Au fil du temps, on me demande de plus en plus souvent si je peux réaliser une photo en noir et blanc ‘dans mon style’. Il faut donc croire que j'ai bel et bien un style propre. » Selon William, outre son style, les clients le contactent également du fait de sa relation avec ses sujets.

Il continue de travailler selon l'adage ‘le client est roi’. « Je veux que mes clients soient satisfaits à 100%. Je ne me contenterai pas de moins. À mon avis, il faudrait aussi que les photographes cessent de se voir comme un genre d'artiste. La photographie est un métier de services. J'aurais envie de dire : Ne vous considérez jamais comme étant supérieur au client, ne vous jugez pas plus important que vous ne l'êtes. »

Obama

Bien que William ait déjà photographié d'innombrables personnages de renom, il lui reste un rêve à réaliser. Il aimerait énormément photographier l'ancien président des États-Unis, Barack Obama. « Il me semble être une personne magnifique, et il a un visage unique ! Un collègue qui a fait un shooting avec lui m'a raconté que son charme vous séduit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Cette séance avec Obama est une expérience qu'il n'oubliera jamais, m'a-t-il confié. »

Dans la mesure du possible, William préfère se servir de la lumière naturelle pour ses réalisations. Dans son studio, il dispose de plusieurs endroits où la lumière entre gracieusement. Il ne lui reste plus alors qu'à la façonner – uniquement en cas de besoin – au moyen d'un réflecteur. Il a également équipé son studio d'un système Profoto. « Actuellement, ils fabriquent le nec plus ultra. Ils sont innovants et tiennent compte des souhaits des photographes. Ils n'ont pas de concurrence. Où que j'aille, leur équipement est partout. »


L'équipement de William Rutten

L'appareil photo

le Canon 5D Mark IV est un appareil photo reflex plein format de classe mondiale. La série 5D est synonyme d'excellence depuis des années et le Mark IV perpétue cette tradition avec brio. Vous capturez tout à l'aide du capteur CMOS plein format de pas moins de 30,4 mégapixels et avec une sensibilité ISO jusqu'à 32 000.

Découvrez ici le Canon EOS 5D Mark IV

Les objectifs

Le Canon EF 85mm F/1.2 L USM Mark II est un objectif d'une rapidité incroyable et fournissant d'excellentes performances optiques. L'objectif dispose d'une ouverture maximale de f/1.2 et convient parfaitement aux photographes confirmés et professionnels qui veulent pouvoir photographier sans flash même sous un faible éclairage.

 Découvrez ici le Canon EF 85mm F/1.2 L USM Mark II


Découvrez ici quelques réalisations de William Rutten :